Orientation

Du baccalauréat à la Librairie LDE : le parcours de nos apprentis

Solveig Sauvage, 23 ans, nous parle de son orientation après le lycée. De Brest à Strasbourg, puis Molsheim, à la Librairie LDE.

Tu es en alternance à la librairie LDE, est-ce que tu peux nous parler de ton parcours ?

A l'origine, je viens de Brest en Bretagne où j'ai fais un baccalauréat Economique et Social. Lors de mon année de Terminale, j'ai formulé des voeux sur Admission Post Bac, la plateforme gouvernementale qui a précédé à Parcours Sup.

J'étais un peu perdue et je ne savais pas vraiment vers quelles études m'orienter. Comme j'ai toujours été passionnée par les domaines de l'art, j'ai d'abord formulé des voeux dans des écoles d'arts, puis dans des écoles de commerce, dans cet ordre de souhait. J'ai uniquement été retenu dans les écoles de commerce, et finalement c'est ce qui me correspond le mieux. Je peux lier mon intérêt pour l'art et le monde de l'entreprise. Aujourd’hui les personnes cherchent à faire ce qu’elle aime dans leur métier, et y retrouver leur personnalité.

C'est comme ça que tu es arrivé à Strasbourg, à l'EM Strasbourg, où tu as obtenu un bachelor en affaires internationales. Tu as également choisi de poursuivre tes études en master, avec la voie de l'alternance. Peux-tu nous parler de ce choix ?

Exactement, j’ai  fais un bachelor en affaires internationales car il me permettait de vivre une expérience à l'étranger et que les matières étaient générales. Je ne voulais pas me spécialiser trop rapidement. Les enseignements étaient très ouverts à la notion d’adaptation à des cultures d'entreprises très variées.

Après le bachelor, j’ai souhaité poursuivre mes études pour me spécialiser dans le marketing que j'aimais beaucoup. J’ai choisi de faire le programme grande école. Je me suis spécialisée en 1ère année de master en marketing digital, car c'est un domaine où je peux être créative donc lier mon intérêt pour l’art et mes études. L’année d’après, qui est donc celle actuelle, aurait du être à l’étranger. Mais bien avant le contexte de la crise sanitaire et la crise actuelle, je me suis ravisé pour faire une alternance. Au final, avec ou sans cette crise, je ne me sentais pas prête à partir à l’étranger et ai préféré faire une alternance. Je fais donc du marketing en alternance à la Librairie LDE dans le cadre de mon Master 2. Mes missions professionnelles me donnent l'opportunité de toucher à plusieurs sciences du marketing à la fois dans les projets de l'entreprise. Dans le futur, l’idéal serait d’avoir une dominance de marketing digital. J'ai trouvé ma voie !

Tu dis que tu as trouvé ta voie désormais. As-tu utilisé des outils pour t'aider à t'orienter après le baccalauréat et trouver cette voie ? 

Non, c'était plus en discutant avec des personnes dans mon réseau proche ou indirect. J'étais parti également un week-end pour les journées portes ouvertes d'école d'art.

Pour les écoles de commerce, j'ai cherché sur Internet les différentes par école et les modalités d'inscriptions et d'entrée.

Qu'est ce que tu aurais aimé savoir ou avoir à ta disposition lors de ta phase d'orientation ?

C'est compliqué car même des années après le bac, on n'est pas toujours sur de ce qu'on veut faire et on peut changer d'orientation.

Je pense que des ateliers m'auraient apporté de la richesse, j'aurai aimé avoir plus de témoignages étudiants. Mon lycée nous emmenait dans des salons mais finalement à cet âge-là, on ne comprends pas vraiment les enjeux et surtout on se découvre encore. 

Un conseil à donner à tous les lycéens qui sont actuellement dans la situation où tu étais il n'y a pas si longtemps ?

Ne pas hésiter à poser des questions sur différents métiers. A l'époque, je n'ai pas utilisé Linkedin mais avec du recul, les professionnels répondent toujours avec plaisir aux jeunes en pleine orientation. Alors Linkedin est un bon moyen pour les rencontrer et échanger.

Les conseils de Solveig à retenir :

Se découvrir pour connaître sa personnalité et son profil

Aller à la rencontre des professionnels grâce aux réseaux professionnels

Découvrir des témoignages d'étudiants ou de professionnels

 

 

Tu es en alternance à la librairie LDE, est-ce que tu peux nous parler de ton parcours ?

A l'origine, je viens de Brest en Bretagne où j'ai fais un baccalauréat Economique et Social. Lors de mon année de Terminale, j'ai formulé des voeux sur Admission Post Bac, la plateforme gouvernementale qui a précédé à Parcours Sup.

J'étais un peu perdue et je ne savais pas vraiment vers quelles études m'orienter. Comme j'ai toujours été passionnée par les domaines de l'art, j'ai d'abord formulé des voeux dans des écoles d'arts, puis dans des écoles de commerce, dans cet ordre de souhait. J'ai uniquement été retenu dans les écoles de commerce, et finalement c'est ce qui me correspond le mieux. Je peux lier mon intérêt pour l'art et le monde de l'entreprise. Aujourd’hui les personnes cherchent à faire ce qu’elle aime dans leur métier, et y retrouver leur personnalité.

C'est comme ça que tu es arrivé à Strasbourg, à l'EM Strasbourg, où tu as obtenu un bachelor en affaires internationales. Tu as également choisi de poursuivre tes études en master, avec la voie de l'alternance. Peux-tu nous parler de ce choix ?

Exactement, j’ai  fais un bachelor en affaires internationales car il me permettait de vivre une expérience à l'étranger et que les matières étaient générales. Je ne voulais pas me spécialiser trop rapidement. Les enseignements étaient très ouverts à la notion d’adaptation à des cultures d'entreprises très variées.

Après le bachelor, j’ai souhaité poursuivre mes études pour me spécialiser dans le marketing que j'aimais beaucoup. J’ai choisi de faire le programme grande école. Je me suis spécialisée en 1ère année de master en marketing digital, car c'est un domaine où je peux être créative donc lier mon intérêt pour l’art et mes études. L’année d’après, qui est donc celle actuelle, aurait du être à l’étranger. Mais bien avant le contexte de la crise sanitaire et la crise actuelle, je me suis ravisé pour faire une alternance. Au final, avec ou sans cette crise, je ne me sentais pas prête à partir à l’étranger et ai préféré faire une alternance. Je fais donc du marketing en alternance à la Librairie LDE dans le cadre de mon Master 2. Mes missions professionnelles me donnent l'opportunité de toucher à plusieurs sciences du marketing à la fois dans les projets de l'entreprise. Dans le futur, l’idéal serait d’avoir une dominance de marketing digital. J'ai trouvé ma voie !

Tu dis que tu as trouvé ta voie désormais. As-tu utilisé des outils pour t'aider à t'orienter après le baccalauréat et trouver cette voie ? 

Non, c'était plus en discutant avec des personnes dans mon réseau proche ou indirect. J'étais parti également un week-end pour les journées portes ouvertes d'école d'art.

Pour les écoles de commerce, j'ai cherché sur Internet les différentes par école et les modalités d'inscriptions et d'entrée.

Qu'est ce que tu aurais aimé savoir ou avoir à ta disposition lors de ta phase d'orientation ?

C'est compliqué car même des années après le bac, on n'est pas toujours sur de ce qu'on veut faire et on peut changer d'orientation.

Je pense que des ateliers m'auraient apporté de la richesse, j'aurai aimé avoir plus de témoignages étudiants. Mon lycée nous emmenait dans des salons mais finalement à cet âge-là, on ne comprends pas vraiment les enjeux et surtout on se découvre encore. 

Un conseil à donner à tous les lycéens qui sont actuellement dans la situation où tu étais il n'y a pas si longtemps ?

Ne pas hésiter à poser des questions sur différents métiers. A l'époque, je n'ai pas utilisé Linkedin mais avec du recul, les professionnels répondent toujours avec plaisir aux jeunes en pleine orientation. Alors Linkedin est un bon moyen pour les rencontrer et échanger.

Les conseils de Solveig à retenir :

Se découvrir pour connaître sa personnalité et son profil

Aller à la rencontre des professionnels grâce aux réseaux professionnels

Découvrir des témoignages d'étudiants ou de professionnels

Textes

Les conseils de Solveig à retenir :

Se découvrir pour connaître sa personnalité et son profil

Aller à la rencontre des professionnels grâce aux réseaux professionnels

Découvrir des témoignages d'étudiants ou de professionnels

Partager l’article

Lire aussi

événement

 

Du 30/11 au 02/12, nous serons présents au salon du numérique éducatif, EDUC@TECH EXPO, sur le stand F20/G23.

événement

 

Les RDV du numérique éducatif proposent de découvrir autrement des ressources numériques triées sur le volet, utiles aux enseignants en classe ou hors la classe.

Partenaire

Un média de vulgarisation scientifique sans publicité